rubrique
 


#MARS 2018 JAZZ DANS LES PRES
 
   
Didier LOCKWOOD  

• Vendredi 16 mars - 21h Ferme Culturelle du Bessin, Esquay-sur-Seulles (14)
• Samedi 17 mars - 21h Sous chapiteau, rue du Hariel à Flers (61)
• Dimanche 18 mars - 17h Salle des Fêtes, Saint Fromond (50)

 

Tarifs : 12€/Gratuit pour les – 12 ans
Réservations vivement conseillées sur helloasso.com !
Ou règlement sur place en espèces ou par chèque, dans la limite des places disponibles. Pas de CB, merci !
Ouverture des portes 45 min avant le début des concerts.
Suivez notre actualité sur notre page Facebook @jazzdanslespres

 
   

Didier Lockwood est né à Calais en 1956.
Issu d’une famille d’artistes, il débute l’apprentissage du violon à l’âge de 7 ans et s’intéresse à l’improvisation dès l’âge de 13 ans grâce à son frère aîné Francis, pianiste de jazz.
Tout juste âgé de 17 ans, son entrée dans le groupe Magma marque les débuts d’une carrière fulgurante. Sa rencontre avec Stéphane Grappelli, qui le considère comme son « petit-fils spirituel », le propulse à 20 ans dans les plus hautes sphères du jazz. Dès lors s’ensuivra une carrière d’exception, rythmée par près de 4 500 concerts à travers le monde et plus de 35 enregistrements, au cours desquels il croisera le chemin des plus illustres musiciens internationaux, de Miles Davis à son ami Michel Petrucciani, mais aussi celui d’éminents artistes de la chanson tels que Claude Nougaro ou Barbara.
Didier Lockwood est également compositeur. Il a ainsi créé deux opéras, deux concerti pour
violons et orchestre, un concerto pour piano et orchestre, des poèmes lyriques et bien d’autres pièces symphoniques, sans oublier des musiques de films.
Particulièrement sensible à la notion de transmission, il a fondé en 2000 un centre international (CMDL, Centre des Musiques Didier Lockwood) à Dammarie les Lys, dédié au perfectionnement de jeunes artistes dans le domaine des musiques improvisées.
Membre d’honneur du Haut Conseil de l’Education Artistique et Culturelle, dont il assura la vice-présidence pendant huit ans, il s’est vu confier par la ministre de la Culture une mission consacrée à l’accompagnement et au développement des pratiques musicales notamment en milieu scolaire, dont les conclusions furent remises au Premier ministre à l’occasion de l’édition 2016 de la fête de la Musique. Didier Lockwood a par ailleurs été récemment élevé au rang de Commandeur dans l’Ordre du Mérite.